Le Parcours du Comédien

Artiste-interprète français, Patrick Kuban prête régulièrement sa voix pour des voix-off publicitaires, des émissions de télévision, des narrations de documentaires et des habillages sonores pour les grands acteurs média d’aujourd’hui.

CANAL+
Depuis 2001 Patrick Kuban enregistre chaque semaine pour les bandes-annonces de la chaîne généraliste premium Canal+ (Braquo, 24H Chrono, Engrenages, TOP14…)
La chaîne totalise à elle seule 5,3 millions d’abonnements. Si elle a fondé son identité sur le cinéma et le sport, aujourd’hui sa créativité et son exclusivité en font une référence aussi bien dans les domaines de la fiction, de l’info et des magazines, que du documentaire.

RTL2
Avec la comédienne Corine Versini, il est la voix masculine des habillages d’antenne du réseau national leader sur le format jeune adulte Pop/Rock.

LCPan
Il enregistre aussi les voix-off des bandes annonces de la chaîne parlementaire de l’assemblée nationale (TNT canal13).

Références publicitaires : Purina One, Hasbro Spiderman, Renault, Asics, Red Bull, Garnier, IBM, Canal+, Lapeyre, Speedy, Oseo, Afer, Microsoft, Kiabi, Bandaï, Hasbro, Colgate, I Télé, EA Sports, Easybourse, Honda…

Films institutionnels et de formations : Groupama, Ford, Crédit Agricole, EDF, Schneider Electric,Total, ADP, Air France, Groupama, Renault, Orange, Areva.

Voix-off pour la télévision : Qui Veut Epouser Mon Fils, Danse Avec Les Stars (en duo avec Richard Darbois)  et Stars au Grand Air (actuellement sur TF1), Les Guignols (Canal+). Expériences : Nouvelle Star, Fort Boyard, Dilemme…

ITW réalisée par Sigrid Clément, journaliste :

Patrick Kuban, racontez-moi votre parcours, pourquoi la voix.. ?

J’ai eu très tôt le virus de la radio grâce à France Inter et à ses voix : Jacques Chancel, Blanc-Francard, Kriss ou Bernard Lenoir.
J’ai découvert mon premier studio de radio à l’âge 13 ans le 29 octobre 1981…1 micro, 2 platines et une console dans un studio de 10 m2 : une révélation. Un an plus tard j’avais une émission le mercredi, puis une quotidienne tous les soirs sur le rock anglais avec le NME et mes disques New Rose dans mon cartable. Ensuite tout s’enchaine dans des structures plus pros : Radio France Isère puis Fun Radio qui me propulse à Paris à la production du réseau. A l’antenne de Fun : ma voix très transformée annonce les 6 tops d’un block. Je commence mes 1ere séances de pub et très vite je constate que « l’école radio » n’est pas suffisante…donc je cours chez Florent pendant 3 ans…pour apprendre les bases de la comédie et monter des pièces. Depuis 1988, je prête régulièrement ma voix pour des documentaires, des voix-off publicitaires, des bandes annonces et des habillages sonores. Je collabore avec plus d’une centaine de sociétés indépendantes et de grands groupes médias.


Vous faites partie de l’association Les Voix, quel est son but ?

Tout est parti d’une discussion sur Internet qui a permis de constater que les voix off, que l’on entend toute la journée à la radio ou à la télévision, avaient réellement besoin d’une association professionnelle. Il nous manquait un lieu d’échanges, un peu de solidarité dans un métier solitaire (dixit Padg).
L’idée était de mieux faire connaitre cette pratique du métier de comédien, partager nos valeurs avec le plus grand nombre et pérenniser notre activité dans le respect des différents métiers du son. C’est une avancé considérable dans un métier qui n’a jamais été trop structuré.
Avec 80 autres fondateurs, nous avons donc rédigé une charte déontologique et c’est sur le modèle d’associations étrangères que nous avons créé LES VOIX en 2010, la 1er association du genre en France. J’en partage l’administration avec Francine Baudelot, François Berland, Stephan kalb et Pierre-Alain de Garrigues. Nous avons des profils et des parcours très différents, mais nous partageons les mêmes valeurs à travers une charte. Pour la 1er fois ce métier passionnant allait avoir son association et un site internet d’information! Nous n’avons pas hésité longtemps… »

Publicité Les Voix